jeudi 26 novembre 2009

-3.41%

C'est le Cac 40 aujourd'hui et cela n'était pas arrivé depuis un petit bout de temps maintenant. Dubaï World était-il le défaut qui faisait frissonner les marchés? (évoqué par Zero Hedge dans le dernier Post-It - l'ambianceométre du Blogo avait décliné précédemment).

Vous avez donc jusqu'au 19 décembre pour vendre vos actions et acheter de l'or. Vous pouvez continuer après le 19 décembre mais ça ne me rapportera plus d'argent.

Et si le "double dip" démarrait bien en 2009 in fine? Si j'étais Dubaï World, j'appellerais la FED, elle n'est pas une écriture comptable près et après des dizaines de milliards donnés aux banques européennes via le conduit AIG, elle peut bien prendre en charge $62 pauvres milliards de "Dubaï World". Free for all.

C'est marrant comme il est toujours difficile d'imaginer par où le scandale va arriver. On savait que ça ne pouvait pas être une institution dans la sphère d'influence directe de la FED (on se serait arrangé entre amis). Dubaï. It makes sense.

En tout cas, la théorie de Roubini sur l'inversion ultra-rapide du carry trade va être testée.Le dollar remonte d'ailleurs (2cts en quelques heures). L'or résiste relativement. Il faut que l'or se découple. It's now or never... (pour les "gold bugs")

Le WSJ annonce (trompette plutôt) fort à propos que les banques européennes sont les plus touchées (cela peut-il être une approximation dans le contexte? oui*). Rien dont une nouvelle dose de Quantitative Easing ne puisse venir à bout très certainenement. Jusqu'à quand?

Happy Thanksgiving. (les marchés US sont fermés - rare qu'un évènement de taille se produise sans la direction américaine - sauf les futures qui sont en baisse)

Note: From the vampire squid Nov. 26 (Bloomberg) -- Michael Evans, the Hong Kong-based vice chairman who was Goldman Sachs Group Inc.’s highest-paid executive officer last year, sold $12 million of stock this week, according to a company filing.
Evans, 52, sold 70,000 shares at prices ranging from $170.98 to $173.47 on Nov. 23 and Nov. 24, according to the filing with the U.S. Securities and Exchange Commission. The filing showed he retained 714,953 shares, which are worth $121 million at today’s closing share price of $168.92.
C'est pas beautiful?

* Enorme: Je dis que le chiffre de $40 milliards du WSJ pourrait être une approximation et boum, Crédit Suisse évalue le risque à $20 milliards. Le WSJ: des amis qui vous veulent du bien. Déclencher des rumeurs dans un contexte de crise est extrêmement toxique.
"Once is happenstance, twice is coincidence, thrice is enemy action." Auric Goldfinger (via W.).
Quand les élites européennes arrêteront-elles de s'abreuver d'opinions économiques issues du triptyque (WSJ, FT, The Economist) qui ne travaille clairement pas dans l'intérêt de l'Europe continentale? (Notons au passage Manuel Valls qui fait carrément ses éditos sur la cuisine interne du PS dans le FT et Christine Lagarde, brossée dans le sens du poil avec une récompense du FT - suis-je le seul à être angoissé? La-ministre-de-l'économie-à-l'anglais-impeccable mais qui n'y connaît rien... Why am I concerned?)
Note 2: nouvel article du WSJ qui répète le chiffre de $40 milliards en citant comme source Credit Suisse cette fois. Crédit Suisse qui dit $20 milliards selon l'AFP...

3 commentaires:

K a dit…

La Sogé avait elle des fuites sur Dubaï?

Ze Tatitude a dit…

J'ai bien fait de reclamer le cheque pour la boite au ministere de la sante de Dubai cette semaine alors. Ca pourrait etre le dernier!

Anonyme a dit…

Article passionant!!!